PLANS DE TRAVAIL ET FEUILLES DE ROUTE

17 déc. 2017

Pour répondre à certaines interrogations
à propos de mes plans de travail
(pour les GS, les MS et un élève en situation de handicap),
je reprends ici quelques questions
et j'essaye d'y répondre.

Est-il possible de mettre en place les plans de travail

dans une classe de GS à 29 élèves ?


Déjà, ... je suis tellement désolée que ce genre de classe existe !
Mais, ça existe !
Enfin, là n'est pas la question...

Je pense que les plans de travail sont
adaptables à toutes les situations de classe
(bon, c'est aussi parce que j'aime tellement cette pratique
que je ne pourrais plus m'en passer, ni en priver mes élèves).

Dans le cas d'une classe de GS pure,
le problème c'est le matériel physique.

Moi, j'ai des PS-MS-GS et donc le nombre d'enfants
ayant un plan de travail est réduit : 8 l'an dernier, 12 cette année.
Donc, il est assez facile d'envisager que tous les élèves
utilisent un jeu individuel (je les ai souvent
en 2 exemplaires) sur la semaine.
Mais cela semble impossible pour 29 élèves.

Il y a donc plusieurs solutions :
  - Accepter que certains n'aient pas fait une activité
et la remettre la semaine suivante.
Ceux qui ne l'ont pas fait doivent la faire en priorité.
 
- Faire tous les jeux individuels sur
toute la période... avec une feuille de route.
-  Mettre à disposition plusieurs jeux dont l'objectif est proche
(ex : embouteillage, smart car, bahuts malins...)
pour qu'il y ait plus d'enfants qui puissent les utiliser.
Et les mettre sur plusieurs semaines.
 Par exemple :

exemple de plan de travail en GS

La limite c'est qu'il faut leur présenter les jeux.
Donc, il faudrait utiliser des jeux déjà connus
(ce sera de l'entrainement, pour les élèves).
Je suis sûre que vous aurez d'autres idées...
Faites nous en profiter en commentaire !

Quand utiliser les plans de travail ?


En fait, quand vous voulez...
A l'accueil, en délestage après un atelier, en atelier, ...
ou tout ça à la fois.
C'est vraiment à vous de voir !
 

Que font les élèves quand ils ont

terminé une activité du plan de travail ?


Dans ma classe, ils en commencent une autre.
Mais, j'imagine que dans d'autres classes
où il y a des "coins jeux", ils pourraient
rejoindre ces espaces.

Que font les élèves quand ils n'ont pas

terminé une activité du plan de travail ?


Si le temps de "plan de travail" est terminé et
qu'un élève n'a pas terminé son activité,
il la range et la reprendra plus tard.
J'utilise un bloc de classement de bureau
avec des tiroirs comme celui-ci (par exemple).
 
 bloc de ragement de bureau

Le tiroir du haut est réservé aux travaux finis.
Chaque autre tiroir correspond à une activité.
Si je reprends mon exemple de plan de travail,
on trouve les coloriages cache-cache dans le tiroir du bas,
les coloriages magiques dans le deuxième,
les feuilles de route des jeux de voitures dans
les troisième, quatrième et cinquième,
les feuilles de route de Minirondo dans le sixième.

Il faut bien veiller à ce que les prénoms soient écrits
au départ. Je leur fais écrire quand je leur
présente les activités du plan de travail.

Quand tout un plan de travail est terminé,
on colle toutes les feuilles correspondantes
dans un cahier (je l'ai appelé "cahier d'autonomie").

Comment être sûr

qu'ils font bien les activités ?


Et bien, on ne peut pas vraiment !
Ce fonctionnement nécessite un réel
lâcher prise de la part de l'enseignant.
Il faut faire confiance à ses élèves...

Cependant, quelques indices peuvent
vous permettre de savoir certaines choses.

Par exemple, si une feuille de route particulièrement
chargée est remplie de tampon du même jour,
vous pouvez être sûre que l'élève en question
a tamponné sans faire l'activité.

Dans ce cas, je m'installe à une table
avec cet élève et je lui demande de me montrer.
Soit il réussit et je lui explique qu'il n'est pas
nécessaire de tout valider sur chaque feuille de route,
que je préfère qu'il ne triche pas,
que ça m'aide à savoir ce qu'il a le temps de faire, ...
Soit il est en difficulté et je lui réexplique
qu'il ne faut tamponner que ce qu'on a fait,
que je ne pourrais pas l'aider si je pense
qu'il sait faire l'activité,
que je préfère qu'il ne triche pas,
que ça m'aide à savoir ce qu'il ne parvient pas à faire seul, ...

En général, ça fait de l'effet !

A quoi doivent ressembler

les brevets ou feuilles de route ?


Certaines activités de mes plans de travail sont
associées à un brevet (ou une feuille de route,
selon le nom qu'on veut lui donner).
Ces brevets sont collés dans des cahiers.
Pour certains de mes jeux, je fais comme tout le monde,
je prends des brevets trouvés sur le net.

Sinon, j'en crée de temps en temps.
 Ils ressemblent à ça :

exemple feuille de route smart car
 

 Les élèves doivent-ils tout

valider durant la semaine ?


 Que vous proposiez un plan de travail
par semaine ou par quinzaine, il faut garder à l'esprit
que ce fonctionnement sert surtout à permettre
une différenciation entre les élèves.

Donc, par exemple dans ce plan de travail,
quand on utilise "Smart car", certains élèves
tamponneront 2 cases pendant que d'autres en tamponneront 8
et peut être qu'un d'entre eux terminera sa feuille.
  
Les feuilles de route ne sont pas toujours
remplies complètement (c'est même assez rare).
Mais, ce n'est pas grave puisqu'elles concernent
un travail très répétitif.
S'ils réussissent 4 ou 5 fois, c'est qu'ils ont compris !
(même si je les incite à en faire le plus possible).

Et comme j'en ai souvent plusieurs pour la même activité,
les élèves les plus performants qui remplissent
une feuille de route peuvent en avoir une autre pour poursuivre.
 
Par exemple, dans le plan de travail
présenté dans cet article, vous trouvez ces jeux
et leurs feuilles de route associées :

 Smart car Bahuts malins EmbouteillagesMinirondo
pdfpdfpdfpdf

J'espère avoir répondu à une partie de vos interrogations.
Mais vous pouvez toujours poser d'autres questions en commentaire.
Et surtout partager vos expériences...
Nous nous enrichirons mutuellement !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire