MES PLANS DE TRAVAIL EN MS ET GS

8 sept. 2015


C'est une expérience toute récente

puisqu'elle ne date que de la rentrée 2014-2015.
Il faut donc l'améliorer.
(si vous avez des pistes, je suis preneuse)


Cette année-là, nous avons fermé une classe
et je me suis retrouvée avec des TPS-PS-MS-GS.
Cela faisait longtemps que je n'avais pas eu de GS,
mais je connaissais bien ces élèves
puisque je les avais dans ma classe
depuis 2 ou 3 ans pour certains (les pauvres !!!).


J'ai ressenti le besoin de chercher un moyen
de rendre mes élèves plus autonomes
pour que je puisse me consacrer aux autres groupes.
Mais je ne voulais pas d'une activité vide de sens,
uniquement occupationnelle, enfin "pour être tranquille", quoi !
J'ai cherché des idées sur internet
et je suis tombée sur "les plans de travail"
(je ne saurais plus dire sur quel site), c'était en CM ;
j'ai trouvé cette idée séduisante et j'ai cherché d'autres pistes,
en maternelle cette fois (ici, par exemple).

J'ai adapté à ma classe

 

Quand ?

Les GS ont eu leur premier plan de travail en septembre
et les MS en janvier (des exemples en GS ici, en MS ).

Les plans de travail sont utilisés au moment de l’accueil
et quand les élèves ont terminé une activité encadrée
ou en autonomie avant les autres.

Comment ?

Le lundi matin, les élèves retrouvent le plan de travail
que j'ai mis au mur avec eux le vendredi, en fin d'après midi
(lors d'une séance pendant laquelle nous collons les traces
 des activités de la semaine dans le cahier d'autonomie
et expliquons les différentes activités de la semaine suivante).
Ils choisissent une des 6 activités et s'installent avec leur matériel.
Une fois l'activité terminée, ils colorient
le rond correspondant sur l'affiche collective
(c'est un moyen de se souvenir de ce qui a déjà été fait).

plan de travail GS affichage collectif

Chaque élève possède un cahier d’autonomie
dans lequel sont collés les plans de travail,
les feuilles d’activité et les feuilles de route.
Il circule dans les familles à chaque période.

Plan de travail GS pour cahier d'autonomie

Les feuilles de route rendent visibles certaines activités
(à partir de jeux de la classe, …).
L’élève tamponne sa feuille de route quand l’activité a été réalisée.
Cette validation est faite par l’élève
avec l’approbation de l’enseignant ou de ses pairs.

Pour quel résultat ?

Pour moi, le bilan de cette première expérience a été positif
Les plans de travail permettent
aux élèves d'avancer à leur rythme ;
ils leur donnent la liberté de choisir leurs activités,
les rendent plus autonomes et responsables.

Et, ça marche aussi pour les élèves à besoins particuliers.

11 commentaires:

  1. l idée des plans de travail sur les temps d'accueil est tres interessante. Je vais me laisser tenter pour mes MS. Tu les adaptes à chacun sur ce temps là?
    Laure

    RépondreSupprimer
  2. En fait, l'an dernier, mes élèves utilisaient leur plans de travail surtout à l'accueil. Il y en avait un pour les MS et un pour les GS. Et les élèves allaient à leur rythme.
    Aujourd'hui, je place des plages horaires dédiées aux plans de travail à certains moments dans la semaine. Par exemple, quand j'ai vraiment besoin de travailler avec un groupe d'élèves en difficulté,... Et quand le plan de travail était trop ambitieux, nous le reprenons le vendredi.
    Je vais poster de nouveaux plans de travail pour donner plus d'exemples...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, j'ai ajouté deux articles avec des exemples de plans de travail en MS et GS. J'espère que ça vous donnera des idées et que ça vous aidera à vous lancer.

      Supprimer
  3. super travail que je vais appliquer dans ma classe. Merci mille fois pour le partage. Je découvre ton site et je vais de ce pas le mettre dans mes favoris.

    RépondreSupprimer
  4. Je commence à mettre en place les plans de travail pour mes MS-GS. Je me retrouve bien dans cette façon de rendre les élèves plus autonomes et de gérer les différences de niveaux parmi les enfants. J'ai bien compris que les élèves utilisaient le plan de travail à l'accueil et après un travail... mais je me demandais comment tu fonctionnais le reste du temps ? avec des ateliers plus traditionnels ? dirigés avec toi, en autonomie ?
    Je te remercie pour ta réponse et te félicite pour ton travail qui m'est d'une grande aide !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire. J'aime beaucoup l'autonomie que procure les plans de travail à mes élèves et ils adorent ça. Le reste du temps, je fonctionne plus ou moins comme Christine du site Matern'ailes. Sur son site, tout est très bien expliqué. Je te conseille vivement d'aller y jeter un œil... C'est une mine et pour moi, ça a été une révélation.

      Supprimer
  5. Merci de cette clarté!
    C'est toujours plus facile de partir d'outils existants. Et là j'avoue que c'est tout à fait dans l'esprit avec lequel je souhaitais mettre en place le plan de travail !
    Car avec un triple niveau et une direction, c'est pas simple de mettre tous les enfants en activité et surtout d'être certaine qu'ils en retirent quelque chose de bien pour eux !
    En tout cas, merci de ce partage ! Au boulot !

    Christelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui est dommage avec les plans de travail, c'est qu'ils ne sont jamais vraiment "clé en main". Pour cela, il faudrait que vous ayez les mêmes jeux et les mêmes progressions que moi. Mais, ça donne déjà une idée !

      Supprimer
  6. Bonjour, bravo pour voter travail. je voudrais utiliser vos trames vierges pour les plans de travail mais je n'ai pas PUBLISHER donc je ne peux rien ouvrir, l'auriez vous sous word ou open office svp? Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, désolée ! Je ne l'ai que sous publisher...

      Supprimer